Direction Générale de la Sécurité des Systèmes d'Information (DGSSI)

La Direction Générale de la Sécurité des Systèmes d'Information (DGSSI) a été créée par Décret n° 2-11-509 du 21 septembre 2011. Elle est rattachée à l'Administration de la Défense Nationale du Royaume du Maroc.

La DGSSI est chargée de:

  • coordonner les travaux interministériels relatifs à  l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de l’Etat  en matière de sécurité des systèmes d’information ;
  • veiller à l’application des directives et orientations du comité stratégique de la sécurité des systèmes d’information créé par le décret n° 2-11-508  du 22 chaoual 1432 (21 septembre 2011);
  • proposer des normes et des règles spécifiques à la  sécurité des systèmes d’information de l’Etat ;
  • délivrer des autorisations, gérer les déclarations relatives aux moyens et aux prestations de cryptographie, certifier les dispositifs de création et de  vérification de signature électronique et agréer les prestataires de service pour la certification électronique conformément aux dispositions des articles 13, 14, 15, 21 et 23 de la loi n° 53-05 relative à l’échange  électronique de données juridiques;
  • assister et conseiller les administrations et organismes publics ainsi que le secteur privé pour la mise en place de la sécurité de leurs systèmes d’information ;
  • développer l’expertise scientifique et technique dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information ;
  • assurer les audits de sécurité des systèmes d’information des administrations et organismes publics dont le périmètre et les modalités seront fixés par le comité stratégique de la sécurité des systèmes d’information ;
  • mettre en place, en relation avec les départements  ministériels, un système de veille, de détection, d’alerte des événements affectant ou susceptibles d’affecter la  sécurité des systèmes d’information de l’Etat et  coordonner les mesures devant être prises à cet effet ;
  • saisir le comité stratégique de la sécurité des systèmes d’information en cas d’urgence ou de menace affectant  ou susceptible d’affecter la sécurité des systèmes  d’information de l’Etat ;
  • assurer la veille technologique pour anticiper les évolutions et proposer les innovations nécessaires en matière de sécurité des systèmes d’information ;
  • développer et coordonner, en concertation avec les administrations concernées, les relations et partenariats avec les organismes étrangers dans le domaine de la  sécurité des systèmes d’information ;
  • organiser des cycles de formation et des actions de sensibilisation au profit du personnel des administrations et organismes publics ;
  • assurer le secrétariat du comité stratégique de la  sécurité des systèmes d’information ;